IMG 2123 - On a testé : l'imprimante à étiquettes Seiko SLP-620

On a testé : l’imprimante à étiquettes Seiko SLP-620

Un article qui a priori n’a pas grand chose à voir avec le matériel de cuisine et pourtant… Quand je publie des photos de mes emballages de biscuits, friandises, boîtes à offrir, bocaux etc, on me demande régulièrement où je trouve mes étiquettes, comment je les fais etc… Voici donc un article pour partager avec vous l’appareil en question, ainsi que mes conseils etc.

61XA4S4jm4L. SL1002  577x620 - On a testé : l'imprimante à étiquettes Seiko SLP-620

Pour la petite histoire, j’ai découvert ce type d’imprimante à mon travail, où on utilisait une ancienne génération de cette imprimante pour réaliser divers types d’étiquettes. Elles sont faciles d’utilisation, le rendu est beaucoup plus propre et net que des planches d’étiquettes passées dans une imprimante classique, de plus l’encre ne coule pas en cas de projections de liquides puisqu’il n’y a pas d’encre (donc pas de cartouches à changer !) : il s’agit d’impression thermique donc les seuls consommables sont les étiquettes. J’ai donc décidé de m’en offrir une, d’autant qu’elle ne me sert pas que pour la cuisine mais pour étiqueter plein d’autres choses : câbles, rangements, cadeaux de Noël, courriers etc… Une fois qu’on l’a sous la main on s’en sert régulièrement.

Pour ce qui est de l’achat, on la trouve sur Amazon pour moins de 70€.

Coup de coeur

Seiko Smart Label Printer 620 - Etikettendrucker -

Seiko Smart Label Printer 620 - Etikettendrucker -

Prix : EUR 62,65

stars 0 - On a testé : l'imprimante à étiquettes Seiko SLP-620 (0 avis)

18 offres à partir de EUR 62,65

Plus d'infos...

Caractéristiques

Ses principaux atouts :

  • Impression thermique : Comme souligné plus haut, pas de cartouches d’encre ! Par contre vous n’imprimerez qu’en noir et blanc, mais pour ma part cela ne me gêne pas pour des étiquettes.
  • Un logiciel spécialement dédié :  Compatible mac et PC et plutôt bien fait, pas de paramétrages fastidieux dans d’autres logiciels : on ouvre, on choisit son type d’étiquettes, on compose son étiquette et on imprime, c’est réussi du 1er coup.
  • Un très vaste choix d’étiquettes. De différentes tailles, couleurs, il y en a même des transparentes, des rondes, des rectangulaires, des spéciales câbles, adhésives ou pas (pour faire des badges ou des coupons cadeaux)… A titre d’info je vous mets en téléchargement ici la liste de toutes les étiquettes, vous verrez qu’il y en a vraiment pour tous les goûts et tous les usages ! Ne vous inquiétez pas devant ce choix très large, je vous décrirai plus loin celles que j’utilise et pour quels usages.
  • Polyvalente : Comme dit plus haut, une fois que vous l’aurez son usage sera loin d’être limité aux bocaux !
  • Compacte, elle trouvera facilement sa place sur tous les bureaux.

Voici quelques images du logiciel pour vous montrer la conception des étiquettes :


Mon avis

Un petit investissement que je ne regrette pas du tout tant je l’utilise au quotidien. Voici quelques exemples d’étiquettes réalisées avec :

Le logiciel est vraiment facile et agréable à utiliser. En quelques clics on ajoute une zone de texte, une image, des bordures… On travaille sur l’étiquette à l’écran et on la voit telle qu’elle va sortir de l’imprimante. On peut enregistrer ses modèles pour les réutiliser ensuite ce qui donne un gain de temps assez appréciable.

Un petit conseil : attendez que vos bocaux ou barquettes soient bien tièdes ou refroidis avant de coller vos étiquettes. En effet comme il s’agit d’un procédé d’impression thermique, les pots chauds auront tendance à faire noircir les étiquettes.

En termes d’étiquettes, il en existe beaucoup, mais pour les bocaux je vous recommande très fortement les repositionnables (références de type SLP-RXXX, le R correspond aux repositionnables). En effet celles-ci tiennent bien, mais s’enlèvent aussi facilement, il suffit de tirer sur un coin et l’étiquette vient en un seul morceau sans laisser de colle sur le verre : pas besoin de gratter, relaver etc. Elles sont très bien aussi pour fermer des sachets (de biscuits par exemple), car celui à qui vous les offrez pourra s’en servir pour refermer le sachet ensuite.

Pour ma part, en cuisine, je n’utilise que les 2 références suivantes, c’est donc celles que je vous conseillerai dans un premier temps pour débuter, ensuite libre à vous d’en commander d’autres pour essayer ou pour d’autres utilisations…

1.Référence : SLP-R2RL (repositionnables, dimensions 8,9 x 2,8 cm), idéales pour les sachets et petits bocaux.

SLP R2RL - On a testé : l'imprimante à étiquettes Seiko SLP-620

2. Référence : SLP-RSRL (repositionnables, dimensions 10,1 x 5,4 cm), parfaites pour les boîtes et les plus gros bocaux.

SLP RSRL 620x331 - On a testé : l'imprimante à étiquettes Seiko SLP-620

Et voilà, vous savez tout sur mon petit secret pour de belles étiquettes au look presque professionnel ! Si vous avez des questions sur cette imprimante ou son utilisation, n’hésitez pas à m’en faire part… A bientôt !

One comment

  1. Bonjour,
    Je découvre vos recettes, GÉNIALES.
    Explications très bien détaillées, photos très justes et précises.
    Une merveille.
    Un véritable régal pour les yeux, et les papilles.
    Et le partage pour l’imprimante, que je ne connaissais pas.
    Merci pour tout.
    Chantal

Écrire un commentaire